Les petits maux de la peau!

Notre peau reflète notre état général. Un déséquilibre hormonal, une maladie, le stress ou une mauvaise alimentation se traduisent immédiatement sur elle.

Un organe très étendu!

La peau est l’organe le plus étendu de notre corps, près de 2 m2 pour un adulte. Elle pèse entre 4 et 10 kg. C’est à dire environ 15% de notre poids! Voilà autant de bonnes raisons d’en prendre soin.

La peau, c’est quoi?

Barrière protectrice contre les agressions extérieures (chocs, microbes, pollution, ultra-violets…), la peau nous permet de réguler notre température par le biais de la sueur, mais aussi d’éliminer certains déchets.

Une peau à trois étages

Trois couches superposées composent notre peau: l’épiderme dont la couche cornée extérieure, formée des cellules mortes, repose sur un lit de cellules vivantes constamment renouvelées; le derme qui abrite les fibres collagènes, les follicules pileux et les glandes sudoripares; l’hypoderme, fait de tissus adipeux.

Zoom sur le film hydrolipidique

Comme son nom l’indique, cette fine couche qui se forme à la surface de l’épiderme est composée d’eau et de graisse, en fait, un mélange de sébum et de sueur. Ce film, aussi appelé  » manteau acide », est colonisé par une flore microbienne qui participe à la protection de la peau et au système immunitaire.

Question de pH

Ce film hydrolipidique est naturellement acide, ce qui évite la prolifération des hôtes indésirables. Son pH se situe aux environs de 5,5 (un pH neutre est à 7 sur une échelle de 1 à 14), mais varie selon les endroits du corps et la nature de la peau. Le pH d’une peau sèche sera plus acide, de 4 à 5, et celui d’une peau grasse plus alcalin, entre 6 et 6,5. Chaleur, froid, humidité, mais aussi pollution, alimentation, stress, maladies ou nettoyages trop agressifs peuvent le modifier.

Vous avez dit émonctoires? On appelle « émonctoires » les organes destinés à l’évacuation des déchets métaboliques. Il s’agit des intestins, du foie, des reins, des poumons et, à moindre échelle, de la peau.

Six règles d’or pour le bien-être de la peau
  1. Manger des produits frais riches en vitamines, minéraux et oligo-éléments qui nourrissent la peau de l’intérieur.
  2. Nettoyer la peau sans l’agresser, en respectant son pH. Les lavages répétés avec des savons ou gels douche trop alcalins décapent le film hydrolipidique protecteur.
  3. Hydrater la peau de l’intérieur en buvant au moins 1,5l d’eau ou de tisanes par jour, et à l’extérieur, avec des crèmes adaptées.
  4. Dormir suffisamment. La peau se régénère pendant la nuit, la multiplication des cellules étant au top vers 1h du matin.
  5. Pratiquer une activité physique régulière pour éliminer les toxines en transpirant et calmer le stress. Yoga, qi gong ou tai-chi sont de précieux alliés.
  6. Se protéger du soleil (et bannir les UV en cabine). Sans parler des risques de mélanome, le soleil peut avoir un effet néfaste sur certaines dermatoses.

Les différents boutons sur la peau

Il existe plusieurs types de boutons aux causes diverses, mais tous se caractérisent par un gonflement de la peau et une inflammation plus ou moins accentuée.

L’acnée

Les hormones sont principalement responsables de cette disgracieuse éruption sur le visage et le haut du corps. Malédiction de l’adolescence, l’acné peu aussi réapparaître lors de la grossesse ou la ménopause.

Boutons de fièvre

Picotements, brûlures, démangeaisons au coin de la bouche sont des signes annonciateurs du bouton de fièvre. Symptômes d’une infection par le virus de l’herpès, il peut être déclenché par le soleil, la fatigue, le stress ou une baisse des défenses immunitaires. Le virus étant très contagieux, évitez les baisers, mais aussi le partage de linge de toilette et d’oreillers!

Les maladies : Eczéma, psoriasis, urticaire

Maladies auto-immunes ou allergies ponctuelles, pour intervenir efficacement sur ces affections, il faut avant tout établir le bon diagnostic.

Maladies inflammatoires chroniques ou allergies ponctuelles, ces affections se traduisent par des plaques rouges, des vésicules suintantes ou des desquamations et de fortes démangeaisons. Avant toute chose, il faut tenter d’identifier la cause afin d’éviter le facteur déclenchant s’il s’agit d’une allergie.

Quelles solutions ?

Méditation, relaxation et autohypnose peuvent aider à calmer le stress et mieux supporter l’inconfort psychologique et physique lié à ces affections.

L’huile d’argousier a des propriétés anti-inflammatoires qui permet de réduire la douleur. Lors du psoriasis sur tout le corps, cette huile permet de calmer la peau endommagée et enflammée, favorise sa régénération et apporte un effet antiseptique. Également, l’huile d’argousier favorise la cicatrisation rapide des plaies. Le traitement local du psoriasis par les crèmes à base d’huile d’argousier permet d’atténuer et par fois même effacer l’ensemble des symptômes de cette maladie gênante.

Mycoses cutanées des champignons qui démangent!

Les mycoses cutanées sont dues à des champignons, présents dans l’environnement et l’organisme, qui prolifèrent quand les défenses naturelles de la peau sont affaiblies.

Les mycoses cutanées sont causées par des champignons microscopiques (Candidas ou dermatophytes) qui prolifèrent généralement au niveau des pieds, du thorax, du cuir chevelu, dans les plis de la peau ou sous les ongles. Ils provoquent des démangeaisons, des desquamations et des rougeurs, et se transmettent par contact direct ou indirect (sol de piscine, sable des plages, linge…). Leur développement est favorisé par la transpiration (chaleur et humidité), un excès ou un déficit d’hygiène, certaines maladies chroniques ou une baisse du système immunitaire.

Quelles solutions ?

L’huile vierge de coco est antifongique et antivirale, tout comme les huiles essentielles de tea tree, clou de girofle, origan ou sarriette, la teinture de calendula ou l’extrait de pépins de pamplemousse. Ces huiles essentielles, à l’exception de l’origan et de la sarriette, peuvent être appliquées sur la zone infectée, pures ou diluées dans un peu d’huile d’amande douce, de bourrache ou de nigelle. Pour les mycoses des pieds, faire de fréquents bains de pieds additionnés de cuillerées à soupe de bicarbonate de soude pour assainir la peau.

Découvrez notre huile végétale d’Argousier :